Actualités

Maricelle Peeters | Stage Danse de Caractère

Maricelle Peeters | Stage Danse de Caractère

Tous les mois, l’Académie de Danse Vanessa Feuillatte met à l’honneur une personnalité de la Danse. Ce mois-ci, la rédaction vous offre une interview/portrait de Maricelle Peeters, enseignante internationalement reconnue dans la danse de caractère, directrice de son propre studio et travaillant à la National Ballet Academy. Vous aurez la chance de pouvoir rencontrer dans notre Académie les 26 et 27 octobre à l’occasion de notre Stage de danse de caractère. Bonne lecture !

 

• Bonjour Maricelle Peeters, merci de nous accorder cette entrevue, comment allez-vous ?

J’aimerais déjà vous remercier pour votre invitation au sein de votre Académie de Danse, je suis impatiente ! Je vais bien, en septembre dernier j’ai commencé à donner des cours à Codarts, une école de danse professionnelle de Rotterdam. J’enseigne la danse classique pour les élèves de 11-12 ans et j’aime beaucoup le challenge de les préparer pour le programme de l’année prochaine. De plus, j’aime beaucoup les grands studios et l’accompagnement en piano.

 

• Votre première formation est la danse classique, qu’est-ce qui vous a emmenée vers la danse folklorique / de caractère ?

Comme beaucoup de jeunes enfants, je rêvais d’une carrière de danseuse classique mais comme nous le savons tous, l’éducation y est très sévère. J’ai été acceptée à l’académie de danse d’Amsterdam quand j’avais 10 ans. On a commencé avec 19 élèves et seulement deux garçons sont devenus des danseurs professionnels. Ma professeure m’a conseillé de continuer dans l’enseignement et elle avait raison. C’était vraiment fait pour moi. En plus de la danse classique j’avais développé un intérêt pour d’autres cultures et donc pour les danses folkloriques. Heureusement l’académie de Rotterdam (où j’enseigne désormais) proposait à l’époque une licence de 4 ans où je pouvais obtenir mon diplôme de professeure de danse classique et de danse de caractère.

 

Mais comme souvent, la vrai éducation commence dans la vraie vie. J’ai été en Bulgarie, Macédoine, Hongrie, Angleterre et Russie où j’ai appris beaucoup en danse folklorique et de caractère. J’ai aussi été intéressée par la danse de caractère sur les scènes classiques. Pendant ma venue à Bordeaux j’expliquerai la différence entre les danses folkloriques, les danses de caractère comme la fameuse Moiseyev Compagnie à Moscou et la danse de caractère sur la scène classique.

J’aime beaucoup la polyvalence, la dynamique, l’expressivité, la force, la flexibilité et la musicalité de la danse de caractère.

 

• Vous avez dispensé de nombreux cours à travers l’Europe, et vous êtes professeure au sein de votre propre école, le Balletstudio Le Rêve, l’enseignement semble avoir une place particulière dans votre vie, pouvez-vous nous expliquer ce qui vous appelle dans l’enseignement ?

On dirait que l’enseignement coule dans mes veines depuis mon plus jeune âge. Ma professeure de danse classique à l’académie de danse d’Amsterdam m’a dit des années plus tard que je me souvenais toujours des exercices, que je voulais toujours montrer et donner des corrections à l’époque.

De plus, enfant j’étais déjà impatiente d’apprendre et je recherchais toujours des informations supplémentaires. Et ça continue aujourd’hui, comme une histoire sans fin. L’enseignement est devenu de plus en plus intéressant avec les années en gagnant de l’expérience et du savoir. Désormais ça me colle à la peau. Grâce à mon parcours et par le fait que je sois spécialisée dans deux disciplines, j’ai gagné différentes visions avec lesquelles je peux aider des jeunes danseurs sur leur chemin. J’adore partager ma passion. J’adore travailler avec des élèves qui ont soif d’apprendre. Grâce à eux, je regarde toujours ce qu’il se passe autour de moi pour les aider à progresser et je peux aussi développer mes compétences de professeur. Enseigner hors des Pays Bas m’enrichie et m’inspire. J’adore voyager et rencontrer de nouvelles personnes.

 

• Pourriez-vous partager avec nos lecteurs un de vos souvenirs les plus heureux en tant que professeure ?

C’est une question difficile car il y a une multitude de souvenirs magnifiques à travers les années. Tous les étudiants qui suivent mes cours. Tous les élèves qui sont devenus danseurs professionnels ou professeurs. Tous ces moments où un élève intègre un certain mouvement, un pas ou une combinaison. L’énergie et la magie que ressentent les élèves quand ils travaillent ensemble. Toutes les répétitions et performances que l’on a faite avec toutes les émotions les accompagnant.

Et récemment, la cerise sur le gâteau c’est d’avoir écrit un livre  ‘Ballet Recipes – The ingredients of classical ballet technique’ et l’avoir publié moi même.

 

• Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux jeunes danseur.euse.s souhaitant faire carrière ?

 

Commencez à travailler avec un professeur professionnel et passionné. Si vous apprenez les bases correctement depuis le début, les prochaines étapes suivront de façon logique et coordonnées. Soyez patient et pratiquez à la maison. C’est comme ça que vous toucherez votre public. Développez votre sens artistique. Regardez toujours autour de vous et inspirez vous sans copier les autres. Surtout aujourd’hui dans l’ère des réseaux sociaux. Essayez d’écouter de la musique classique mais aussi d’autres styles de musique, observez la nature, les animaux et les gens autour de vous, visitez des musées, dessinez, peignez, allez voir des performances, lisez des livres…. Essayez d’autres styles de danse et d’autres disciplines comme la danse de caractère, la danse contemporaine, le modern jazz … Faites des recherches et posez des questions. Soyez polyvalent et développez votre propre vision en suivant votre voie.