Arabesque

dance academy

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur at vero adipiscing elit, sed do eiusmod.

Académie de danse Vanessa Feuillatte

josephine-baker-academie-de-danse-vanessa-feuillatte

Les Années Folles – Premiere partie

A l’occasion du centenaire des Années Folles (1920-2020), nous consacrons la thématique de notre Gala à cette folle époque. Le Gala de l’Académie de Danse Vanessa Feuillatte se tiendra le 31 mai 2020 au Pin Galant ! Retrouvez toutes les infos & réservez ici. Avant de se retrouver pour cet événement festif, une mise au point pour découvrir et comprendre cette époque s’impose, la rédaction vous propose un sujet sur les moments fastes de cette décennie. Découvrez dans cette première partie de notre sujet dédié aux années 1920, l’origine de cette époque ainsi que l’avènement d’une nouvelle ère pour la femme moderne.

Pourquoi « les années folles » ?

Deux années après la signature de l’armistice du 11 novembre 1918, la France continue de se reconstruire et de panser ses plaies. Grâce aux capitaux étrangers, et notamment américains, la croissance économique revient peu à peu. Les Français commencent à retrouver le goût de vivre sereinement après des années de guerre et de privations. Un mouvement d’euphorie et de libération envahit la France. Le peuple français redécouvre le plaisir de s’amuser et la Culture retrouve une place importante dans la société.

Les années 20 sont appelées « Années Folles » car il s’agit d’une période d’intense soulagement et de libération, après cinq longues années d’un conflit qui avait mobilisé toutes les forces du pays. La censure et l’austérité économique ont accablé toutes les couches de la population. La Belle Époque était bel et bien révolue et une nouvelle période est venue apporter des solidarités et des mutations.

Les années folles étaient avant tout un véritable phénomène culturel, marqué par la créativité et l’exubérance. Leur épicentre fut le quartier parisien de Montparnasse, où se rassemblaient, dans un triangle formé par les cafés le Dôme, la Coupole et la Rotonde, toute une bohème cosmopolite de peintres, de sculpteur.euse.s , de photographes et de modèles, ainsi que de nombreux écrivain.e.s, dont ceux et celles du mouvement surréaliste et les Américains de la lost generation.

Libération des femmes

Durant la première guerre mondiale, les femmes ont reconquis une égalité perdue depuis des siècles en remplaçant les hommes (partis à la guerre), à la ville comme à la campagne, dans les usines et les bureaux. C’est elles et elles seules qui ont fait tourner le pays durant plus de 4 ans. A la sortie de la guerre, lorsque la période est à la libération et aux réjouissances, les femmes naturellement célèbrent elles-aussi ! Seulement, elles ne sont plus les femmes d’avant-guerre, cantonnées dans leur foyer à leurs rôles de mères et d’épouse, dont la conduite est dictée par l’homme (le père, puis le mari). Elles sont indépendantes et refusent de se soumettre au patriarcat dépassé. Elles aussi veulent travailler, s’amuser, danser, participer au monde politique, obtenir des diplômes.

Charleston-et-Joan-Crawford - Académie de Danse Vanessa Feuillatte

Naissance de la Garçonne

Les femmes se rebellent également contre une féminité décidée par l’homme et déterminent elles-même les attributs de leur beauté.  Les femmes veulent prendre soin d’elles, faire du sport. Se montrer, s’affirmer, libérer leur corps des carcans de robes longues et de corsets. Porter des robes et des jupes plus courtes, ou des pantalons. Elles mettent en valeur leur visage en coupant leurs cheveux et en se maquillant. Les années vingt assistent ainsi à la naissance d’une nouvelle femme : la « garçonne ». La mode de la garçonne, dont Coco Chanel est un des meilleurs exemples, symbolise l’émancipation et l’indépendance de la femme. Une femme qui souhaite décider elle-même de sa vie et de son corps. 

Louise Brooks - Académie de Danse Vanessa Feuillatte

Louise Brooks

Marlène Dietrich - Académie de Danse Vanessa Feuillatte

Marlène Diétrich

Kiki de Montparnasse - Académie de Danse Vanessa Feuillatte

Kiki de Montparnasse

Charlotte Andler - Académie de Danse Vanessa Feuillatte

Charlotte Andler

Coco Chanel

Figure emblématique de la mode, elle a marqué son époque par ses lignes de vêtements et ses parfums, mais par-dessus tout par son style très personnel et son désir de libérer les femmes.

Joséphine Baker

Danseuse, chanteuse, résistante, militante. Joséphine Baker a vécu mille vies en une, découvrez son portrait :

Dans la seconde partie de notre sujet dédié aux années 1920, nous aborderons le cinéma des Années 20 ainsi que les Années Folles aux Etats-Unis !