Actualités

Comment bien se préparer à une audition de danse ?

Comment bien se préparer à une audition de danse ?

Les classes d’audition pour intégrer une compagnie ou une école ressemblent bien souvent aux autres classes ! Le seul distinguo se fait par la présence d’un jury et/ou d’examinateurs qui ont l’habitude de repérer rapidement les danseurs et danseuses répondants à leurs attentes. Ce n’est donc pas parce qu’il s’agit d’un cours « presque normal » qu’il ne faut pas prendre le temps de le préparer à l’avance. Cette étape décisive se place comme la dernière ligne droite avant votre sélection finale…

 

Nous vous dressons ici un inventaire non-exhaustif de bonnes pratiques pour préparer votre future audition.

 

Bonne lecture !

 

 

Je suis fatigué(e) !

La fatigue du corps comme de l’esprit, est la première cause d’erreurs, d’oubli et trous de mémoire ou de chutes… qui sont bien souvent éliminatoires ! Pensez-donc à prendre soin de vous et de votre corps, à vous reposer et à ne pas abuser du sport et de l’entrainement poussé les quelques jours avant l’audition. Cela vous évitera des courbatures gênantes et un manque de forme et de rigueur.

 

Je suis stressé(e) !

Le stress est inévitable, mais il peut être négatif… comme positif ! Ne vous placez pas dans la démarche où il faut absolument faire vos preuves. Il faut plutôt aborder l’audition comme un moyen de s’auto-évaluer, d’écouter et assimiler la critique et les corrections apportées, d’avoir l’avis et le regard de professionnels. Une occasion de rencontrer d’autres danseurs, d’échanger, partager et découvrir… Gardez un esprit positif et alerte, votre stress est naturel et peut s’avérer être un allié efficace.

 

Je ne suis pas prêt(e) !

Avant les cours ou les classes d’audition, il est toujours indispensable de s’échauffer ! On ne vous expliquera pas pourquoi cela vous place dans les meilleurs conditions avant de commencer les exercices, car vous le savez déjà… n’est-ce pas ?

 

Je n’y arriverai jamais !

Lors de l’audition, il ne faut que peu de temps à un professionnel pour juger vos capacités techniques et savoir ce qu’il attendra de vous. Il est indispensable de montrer votre adaptabilité, votre capacité à apprendre vite et à appliquer les corrections. Ces corrections sont là pour vous faire progresser et vous montrer la marche à suivre dans vos exercices. Gardez à l’esprit que l’échec est le meilleur chemin vers le progrès et la réussite lorsqu’il est accompagné de détermination. Ne négligez pas non plus votre sens de l’interprétation artistique et la fluidité de vos mouvements, car bien que la technique soit primordiale elle ne fait pas toutes les qualités du danseur/interprète.

 

Je n’ai pas les bases !

L’articulation des pieds, la manière dont vous tenez vos bras, votre sens de l’interprétation,… sont autant de choses qui peuvent être enseignées au danseur en devenir. Mais pour se faire, il est indispensable que celui-ci est une solide base en connaissances techniques propres à la performance. Il s’agit là d’une véritable référence en terme de critères de recevabilité.

 

Je ne sais pas comment m’habiller !

La première impression est la plus importante ! Pensez donc à soigner votre présentation, votre coiffure (chignon tiré) et votre tenue. Souvent, lors de la réception de votre convocation à l’audition vous découvrirez des consignes quant à la tenue à porter. Si ce n’est pas le cas, privilégiez une tenue adéquate et simple, sans en faire trop.

 

Je n’ai pas l’habitude !

Prenez le temps, en amont du Jour J, de vous renseigner automatiquement sur l’école ou la compagnie que vous ciblez, ses danseurs et chorégraphes, ses intervenants. Visionnez des vidéos des classes, apprenez à cerner les exigences de l’établissement et pourquoi pas de ses différents acteurs. Dans l’idéal, essayer de discuter du déroulé d’une audition avec des danseurs qui ont déjà vécu l’expérience, car rien ne vaudra les conseils des premiers concernés.

 

Je n’ai pas de photos/vidéos à envoyer !

Dans votre démarche de candidatures, il est indispensable de vous continuer un book au fur et à mesure de votre progression. Dans un premier temps, faite vous prendre en photo, filmez-vous, car cela vous permettra d’avoir un regard sur votre évolution artistique. Une fois votre collection agrémentée au fil du temps, affinez votre sélection pour constituer votre book. Il ne sera pas nécessairement demandé mais il est toujours préférable d’envoyer du contenu aux futurs recruteurs et c’est une preuve de votre sérieux et de votre implication. Ce book peut-être constitué de votre CV artistique présentant vos expériences, de photos où vous dansez, de liens vidéos (YouTube, Dailymotion, Viméo…).

 

À moi de jouer !

Il n’y a évidemment pas de recette miracle pour vous assurer de votre réussite lors d’une audition. Quand bien même vous appliqueriez les meilleurs conseils du monde que vous ne seriez jamais sûr à 100 pour cent de réussir. Seul l’implication, la motivation et la pratique paient. Nous espérons tout de même que ces quelques recommandations vous serviront pour vos candidatures à venir.

Dans l’attente, n’oubliez pas que c’est la prise de plaisir liée à la pratique de la danse qui vous a emmené jusqu’ici !

 

Les auditions de l’Académie 

Dans le cadre du cursus Sport-Études Danse que nous proposons en partenariat avec l’Assomption Ste Clotilde Bordeaux, nous organisons ici à l’Académie de Danse Vanessa Feuillatte deux sessions d’audition chaque année. N’hésitez pas à consulter la page dédiée au cursus pour en savoir plus. 

Prochaine audition le samedi 16 mars 2019.

 

À très vite !